Pour recevoir notre lettre d'information, merci de saisir votre adresse mail ci-dessous.
Accueil > Actualités > Comment se protéger des moustiques et comment éviter sa prolifération

Comment se protéger des moustiques et comment éviter sa prolifération

Si l’été rime généralement avec, soleil et détente, il est également le moment propice au développement et à la prolifération d’une nuisance volante bien connue de tous : les moustiques

Les moustiques aiment vivrent près de nos habitations parce qu’ils y trouvent de la nourriture pour les oeufs, en nous piquant, des endroits pour pondre dans les eaux stagnantes, des lieux de repos à l’ombre des arbres.

Il est donc nécessaire de limiter les lieux de ponte et de repos.

  • Comment limiter le développement des moustiques dans son environnement ! Adoptons les bons gestes

Pour éviter la prolifération de toutes les espèces de moustiques, nous pouvons tous agir pour éliminer les petites réserves d’eau stagnantes dans lesquelles le moustique pond ses oeufs.

- Mettre du sable dans les soucoupes des pots de fleurs, en retournant et en jetant les seaux ou autres récipients, en se débarrassant des sources potentielles de prolifération des larves (vieilles brouettes, pneus usagés dans les jardins etc.).
- Contrôler régulièrement les points d’eau (robinets qui fuient).
- Changer l’eau des vases et photophores au moins toutes les semaines.
- Bâcher ou recouvrir d’une moustiquaire les réserves d’eau (fût, bidon, bassins).
- Couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau (eau de javel, galets de chlore...).
- Ramasser les déchets verts, eux aussi peuvent devenir des récipients d’eau et abriter les œufs du moustique.
- Ranger à l’abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau (seaux, arrosoirs).
- Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies.
- Elaguer les arbres.
- Ramasser les fruits tombés et les débris végétaux.
- Réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage).
- Entretenir votre jardin.
- Vérifier le bon écoulement des eaux de pluies et des eaux usées.
- Nettoyer régulièrement les gouttières, regards, caniveaux et drainages.
- Penser à vider les retenues d’eau des climatiseurs.

  • Comment se protéger des piqures

- Porter des vêtements amples et longs couvrant bras et jambes.
- Appliquer des répulsifs sur la peau. Pour la femme enceinte et l’enfant, il convient de prendre conseil auprès de votre pharmacien. 
- Utiliser des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur et des serpentins à l’extérieur.
- Allumer la climatisation ou le ventilateur pour faire fuire les moustiques car ils n’aiment pas les endroits frais
- Poser des moustiquaires sur les fenêtres.

  • Méfiez-vous de certains moustiques :

Il existe différents types de moustiques, dont l’Aedes Albopictus, qui a la particularité de piquer surtout pendant la journée. Il est aussi appelé moustique ʺtigreʺ, reconnaissable à sa silhouette noire et à ses rayures blanches, sur l’abdomen et les pattes. Ce moustique est vecteur potentiel de maladies telles que le chikungunya et la dengue. À noter que ces deux maladies comparables se manifestent notamment par d’importantes fièvres ou encore des douleurs articulaires. Pour plus d’informations : www.albopictusLR.org